bandeau_reeducation main allan orthopedie nice

Auto rééducation

Quelques exercices spécifiques à la rééducation de la main, en vidéos.

Allan-Orthopédie

Béatrice Allanic

LES VIDEOS :

Merci à Gregory Mesplié de l'ISAMMS de Biarritz , d'avoir mis en ligne des exercices d'auto-rééducation de la main et de m'avoir autorisé à les diffuser.

 

Vous trouverez ci-dessous quelques exercices spécifiques à la rééducation de la main.

Réalisez ceux qui vous ont été proposés par l'un des membres de notre équipe (par numéro). Si la zone travaillée gonfle ou si la douleur augmente au fil des séances, diminuez le rythme ou l'intensité de l'exercice.

Pour la plupart, le rythme conseillé est de 3 répétitions de 10 mouvements matin et après-midi.

 

LES FICHES AU FORMAT PDF :

Le GEMMSOR met à disposition des fiches d'auto-rééducation, que nous avons mis ici à disposition, à télécharger en cliquant sur chaque fiche :

+ Consignes pendant le port des orthèses.

+ Bains écossais.

1 - Mobilisation passive MP

 

Mobilisez votre articulation raide en passif (avec votre autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

2 - Mobilisation passive IPP

 

Mobilisez votre articulation raide en passif (avec votre autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

3 - Mobilisation passive globale des doigts longs.

 

Mobilisez votre articulation raide en passif (avec votre autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

 

4 - Mobilisation passive globale des doigts longs sous orthèse

 

Mobilisez votre articulation raide en passif (avec votre autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

5 - Mobilisation active des interphalangiennes des doigts longs

 

Mobilisez votre articulation en actif (sans aide de l'autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

6 - Étirement du LRO

 

Mobilisez votre articulation en actif (sans aide de l'autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

7 - Écartement / rapprochement des doigts

 

Mobilisez votre articulation en actif (sans aide de l'autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

8 - Glissement tendineux complet

 

Réalisez l'enchainement des positions affichées, elles permettent de faire coulisser vos tendons fléchisseurs et extenseurs. La réalisation des positions peut être à l'origine d'une tension en fin d'amplitude, mais ne doit pas déclencher de douleur ou gonflement.

9 - Travail actif des fléchisseurs dans le 1er mois post-opératoire

 

Il s'agit de la progression des amplitudes lors d'une contraction active (sans aide de l'autre main) après une réparation des tendons fléchisseurs.

 

À chaque semaine, vous pouvez théoriquement plier votre doigt sur le doigt suivant, ce qui augmente la coulisse du tendon, mais aussi les contraintes qu'il subit !

 

Cette progression n'est pas homogène chez tous les patients, et vous ne devez passer à l'étape suivante que si l'un des membres de notre équipe vous y a invité !

 

10 - Travail synergique main / poignet

 

Il s'agit de l'enchainement d'une flexion du poignet + extension des doigts vers l'extension de poignet + flexion des doigts. La bonne exécution de cet exercice nécessite un apprentissage réalisé avec votre rééducateur au cabinet.

 

Les mouvements sont réalisés lentement et sans forcer.

11 - Travail dissociatif du FS

 

Mobilisez votre articulation en actif (sans aide de l'autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

12 - Étirement des interosseux

 

Mobilisez votre articulation raide en passif (avec votre autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

13 - Étirement des lombricaux

 

Mobilisez votre articulation raide en passif (avec votre autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

14 - Abduction / adduction du pouce

 

Mobilisez votre articulation en actif (sans aide de l'autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

 

 

15 - Flexion de l'IP du pouce

 

Mobilisez votre articulation en actif (sans aide de l'autre main), en maintenant la position quelques secondes dès que vous sentez une tension, puis laissez au repos quelques secondes. Répétez le mouvement 10 fois.

 

Répétez cet exercice au moins 3 fois le matin et 3 fois l'après-midi. Si le doigt gonfle ou que la douleur augmente au fil des séances, diminuez son rythme ou son intensité.

16 - Oppositions du pouce

 

Réalisez les différentes oppositions entre le pouce et les doigts longs SELON VOS CAPACITÉS. Arrêtez la progression des positions lorsque vous ressentez une tension.

17 - Mobilisations du poignet

 

Réalisez les différentes positions du poignet SELON VOS CAPACITÉS. Arrêtez lorsque vous ressentez une tension. L'exercice ne doit pas déclencher de douleur ou faire gonfler le poignet.